EN 3D SIOUPLAÎT !

20 septembre 2013

3D

 

L’imprimante 3D est certainement l’objet qui marquera la décennie en cours. Qu’importe les Google Glass, Iphone 10 ou le prochain avion électrique, un jour viendra où nous les imprimerons tous !

Depuis un an, cette technologie se démocratise et commence à peupler les pages internet. Certaines start-up se sont déjà lancées dans l’impression à distance. Il est même possible pour un particulier d’acheter un modèle à partir de 500€. Un investissement rapidement rentabilisé si l’on en croit les performances de modèles comme RepRap. A défaut, il est même possible de fabriquer sa propre imprimante grâce au code source ouvert de ce projet collectif. Certains parlent de révolution industrielle ou de cataclysme technologique tant les applications sont nombreuses et les coûts de production dérisoires. Entre de « mauvaises mains » elle pourrait s’avérer une redoutable arme de production massive, contribuant un peu plus à la consommation sérielle et massive. Certes la technologie a le pouvoir de créer du besoin, parfois de la connerie et de la dépendance, mais elle suscite aussi la curiosité et affute les esprits créatifs.

 

Voici notre Top 10 des applications de l’impression 3D:

 

trafiquantL’imprimante 3D est capable de sculpter ou de répliquer à l’identique n’importe quelle pièce ou mécanisme. Certains lasers adaptés aux métaux vous permettrons très bientôt d’écouler par centaines vos propres AK-47, l’arme préférée de toutes les armées révolutionnaires !

 

imprimantesVous avez toujours rêvé de lancer un commerce florissant. C’est enfin possible. Grâce à l’auto-réplicateur ! En devenant acquéreur d’un seul modèle vous pourrez en créer des dizaines et vous faire plein de cash en les vendant moins chers que les chinois. Les nouveaux modèles sont capables de reproduire plus de 50% de leurs propres pièces.

 

handicapsGrâce à l’impression 3D, fabriquez vous-même votre propre prothèse de jambe, de main, de bras ou de dents, pièce par pièce et complètement sur mesure. Terminée la soumission aux laboratoires et para-pharmacies. « Acheter l’imprimante 3D. L’assurance santé d’une vie meilleure ! »

 

sextoyA vous les royaumes du plaisir, ces contrées lointaines où tous vos fantasmes sont permis. A vous, cette fois, de prendre les commandes et de pousser, à seul ou à plusieurs, les portes de la jouissance. Choisissez la taille, la souplesse ou la raideur, la couleur, la forme, les détails qui feront la différence et c’est parti coquinou !

 

inflationRaz-le-bol du manque de liquidité ?

Marre de la baisse de votre pouvoir d’achat ?

Cette fois-ci lancez-vous dans l’aventure et devenez faussaire. Créez vos propres pièces ou vos billets dans de nouvelles matières, toujours plus indétectables. Ruinez l’économie des pays modernes en déversant vos monnaies sur le marché. Jackpot assuré !

 

vynilsVoilà une application des plus intéressantes. Non seulement la possibilité de voir revenir en force ce support si parfait aux sons chauds et cristallins ! Mais aussi l’occasion de sceller et de diffuser des merveilles musicales aussi vite oubliées que composées. A vous la boutique de vinyles et les rouflaquettes.

 

cerveauLes gens vous traitent de con, d’inculte, de naze ou de bouffon peut-être ? Emmerdez-les enfin ! C’est vous le king à présent. Plus rien ne vous arrêtera une fois que vous détiendrez la technologie ultime. Imprimez le cerveau d’un roi de la finance, d’un seigneur des mathématiques ou d’un prince de la rime. Puis, greffez le directement dans ce crâne vide et sans fond.

 

culinaireLa Nasa a déjà expérimenté l’impression d’aliments sous forme d’huiles ou de poudres. Ces matières premières, outre leurs capacités à imiter synthétiquement les goûts et les saveurs, peuvent se conserver une trentaine d’années. Vous qui pensiez manger des pizzas sous forme de pilules micro-ondées, vous les imprimerez ! Une Pepperoni pour la 4 !

 

planèteDes scientifiques de l’université du Massachusetts ont créé une trachée artificielle qu’ils ont greffé à un nouveau-né souffrant d’une malformation pulmonaire. La prothèse, réalisée à l’aide d’une imprimante 3D, se résorbera naturellement en 2 ans, servant ainsi de moule à l’organisme qui fabriquera lui-même de nouveaux tissus. Imaginez les possibilités et les applications médicales: kit chirurgicaux, greffes, prothèses de hanches, coeurs artificiels. Dans 20 ans nous serons 30 milliards sur Terre !

 

artisteL’art est à portée de main. Vous en rêviez. Vous n’aviez jamais osé faute de talent et d’inventivité. Maintenant, qu’importe le génie puisque la technologie le remplace. Un jour soyez Brancouzeï, le lendemain devenez Rotin, le suivant osez être Mito et réalisez votre propre Vénus. Grâce à l’imprimante 3D vous pourrez lui rendre ses bras.

Devenez enfin l’artiste que vous n’auriez jamais été !

 

 

 

Victor Branquart